EPITRES AUX VIVANTS 


“ Traverser la vie une Bible à la main le journal dans l'autre ” Karl Barth
751 - Dans le silence de l’arrière-paysEpiphanie

L’homme de la bible le sait, c’est souvent le langage cosmique du feu et de la lumière qui exprime les manifestations  de Dieu … L’Épiphanie comme les théophanie mêlent la parole de Dieu à celle des hommes, et garde le ciel ouvert à la terre pour que l'Alliance s'accomplisse.

C’est en l’obscurité, de la nuit que naquit Jésus, sans bruit !
C’est dans le silence de l’arrière-pays que Dieu se fit homme, petit enfant couché dans une crèche, qu’il se fait voir à tous, les plus petits et les plus pauvres tels les bergers, au plus riches et plus lointains tels les mages.

Car nul n’a rendez-vous à la ville des puissants avec les princes de ce monde, riches et influents selon leurs intérêts et plus aptes à déverser leurs bombes que faire surgir une paix juste et durable !
Chrétien il nous est impossible de rester, de repasser ou même d'accorder quelque confiance à ces Jérusalem-fortifiées!
Le rendez-vous ressource, est à "Bethléem-la-maison-du-pain" pour une humanité affamé de fraternité, de respect, de tolérance et d'Amour.

Qui sommes-nous au lendemain de Noël, en ce début d'année, au temps des bons vœux ?

-    des gens d'Hérode, des forts en texte, en vœux ?
-    des gens de savoir et de connaissance religieuse  vivant notre foi le nez dans les étoiles ?
-    des adeptes du "tout par cœur" :  prières, credo, chapelet, rubriques liturgiques, morale ?
-    des beaux parleurs sans concession, plus aptes à critiquer que créer et construire?
Et si nous devenions des gens du voyage qui acceptent de chercher et rechercher, d'oser et s'aventurer au risque de se tromper et d'être trompé, de s’engager sur les chemins d'humanité ?
Que les cadeaux des mages rappellent notre baptême :
-    Par l'or royal, participons à Jésus-Christ Roi : attentifs à l’organisation du monde !
-    Par l'encens qui s'élève vers Dieu participons au Christ grand Prêtre : attentifs à Dieu !
-    Par la myrrhe qui se rapporte à l'homme en embaumant sa dépouille mortelle participons au Christ Prophète de la Vie : attentifs à chacun de celles et ceux avec qui nous vivons !

Qui sera, ce jour, à Bethléem-maison-du-pain : l’or y est enfoui !
J’y serai, non pour des forts, en gueule, rubriques liturgiques et autres érudits ou moulins à chapelets  divers, mais simplement parce que l’humanité est affamée de fraternité, de respect, de tolérance et d'Amour.




Thierry Ref : Mt 2, 1-12 - N° Epitre : 751 - Jour de la fête : Epiphanie

Evangile


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu(Mt 2, 1-12)
Jésus était né à Bethléem en Judée,
au temps du roi Hérode le Grand.
Or, voici que des mages venus d’Orient
arrivèrent à Jérusalem
et demandèrent :
« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?
Nous avons vu son étoile à l’orient
et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé,
et tout Jérusalem avec lui.
Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple,
pour leur demander où devait naître le Christ.
Ils lui répondirent :
« À Bethléem en Judée,
car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda,
tu n’es certes pas le dernier
parmi les chefs-lieux de Juda,
car de toi sortira un chef,
qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret
pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ;
puis il les envoya à Bethléem, en leur disant :
« Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant.
Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer
pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Après avoir entendu le roi, ils partirent.

Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient
les précédait,
jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit
où se trouvait l’enfant.
Quand ils virent l’étoile,
ils se réjouirent d’une très grande joie.
Ils entrèrent dans la maison,
ils virent l’enfant avec Marie sa mère ;
et, tombant à ses pieds,
ils se prosternèrent devant lui.
Ils ouvrirent leurs coffrets,
et lui offrirent leurs présents :
de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode,
ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Les commentaires !   0 commentaire   |   Ajouter un commentaire !   Ajouter

PDF 


Début [2] Suite